Accueil

Journal - Jardin


Juin

Mai


Dimanche 27 mai 2001

         Première baignade. L’eau ne faisait pas encore 22 degrés. Difficile d’y plonger. J’ai bien dû mettre un quart d’heure avant d’être tout à fait immergé, et c’est à peine si j’ai nagé plus d’une minute : le temps de faire deux longueurs sous l’eau glacée. Mais c’était une sensation délicieuse : sorti de l’eau, j’avais l’impression, dans l’air redevenu comme plus chaud, d’avoir un corps plus robuste, une peau plus épaisse et plus sensible à la fois.

         J’ignore si c’est le pollen, la lumière ou la chaleur, mais les yeux me brûlent. (Peut-être n’est-ce que le manque de sommeil.)

Lundi 28 mai 2001

         Aujourd’hui commençaient les épreuves pour l’obtention de la licence de lettres à Bordeaux. Je n’y suis pas allé : je suis toujours à Mont-de-Marsan, j’y suis bien.

         La température de l’eau monte peu à peu : on était presque à 24 degrés aujourd’hui. Je me suis baigné plus qu’hier quoique point très longtemps encore. Tant que je n’étais pas dans l’eau, c’est-à-dire quasiment tout l’après-midi : bains de soleil. Je ne suis pas encore tout à fait acclimaté à ces nouvelles chaleurs. Elles m’assomment : je suis ce soir comme irradié de fatigue, épuisé de soleil.

         Je crois que ma peau commence à se hâler.

Mardi 29 mai 2001

         Le soleil aujourd’hui m’a moins assommé qu’hier. Je commence à m’acclimater à son écrasante lourdeur. L’eau se réchauffe : nous avons atteint les 26 degrés. On prévoit encore de grosses chaleurs pour demain. Il paraît qu’on est au-dessus des « normales saisonnières ». Cela me convient tout à fait. J’aime étouffer sous la chaleur. A mes yeux, l’été ne serait pas l’été (quoique nous n’y soyons pas encore) s’il n’était pas le temps de la canicule. A bien y réfléchir, cette chaleur, c’est l’été avant l’été.

         Il est tard, je vais me coucher.


Juin


Journal - Jardin

 

Accueil