Accueil

Journal - Jardin


Janvier

Février



Samedi 2 février 2002

         Dois travailler demain au Dix bis, où se tient une réunion de l’association G2L. C’est une association homosexuelle, majoritairement fréquentée par des lesbiennes. Peut-être y ferai-je un peu le service, ce qui sera une bonne occasion d’apprendre : les gens de l’association dînant entre eux, les portes de l’établissement seront fermées au public ; les clients ne seront donc pas trop nombreux, et partant, l’ambiance sans doute point trop électrique.

 Dimanche 3 février 2002

         Comme je l’avais annoncé hier, j’ai travaillé aujourd’hui au Dix bis. Après avoir un peu aidé au service, je suis resté écouter l’assemblée que tenaient les membres de l’association G2L. Je ne pensais pas que ces gens étaient à ce point mous ! Rien d’étonnant à ce que Patrick O*** ait décidé de quitter le conseil d’administration. Il disait s’y ennuyer trop pour y rester davantage, et je ne puis que le croire, maintenant que j’ai vu de mes yeux l’ennui qui semble régner en effet dans cette association. Néanmoins, quelques personnes la fréquentant, (assez rares, j’en conviens,) se détachent du lot, dont Patrick O***, bien sûr, mais aussi Jérôme et… et c’est tout. A moins de compter Patrick D*** et Reme qui sont membres également. Jérôme, (on lui a presque forcé la main,) s’est présenté à l’élection du conseil d’administration, et il est fort vraisemblable que le conseil l’ait élu président, si du moins j’en crois Reme, qui semblait tenir la chose pour assurée. Je ne sais pas ce qu’il en est exactement : je ne suis pas resté jusqu’au bout. (Le Jérôme dont je parle a une trentaine d’années. Il est joli garçon, spirituel à sa façon très particulière, assez insolent, et travaille à la radio locale, mais doit peut-être bientôt quitter la région. Je ne sais plus si j’ai déjà parlé de lui dans ce journal.)


Lundi 11 février 2002

         Ne suis pas allé ce matin au centre Alpha. J’ai prévenu que j’avais un empêchement et suis tranquillement resté chez moi.

         Matthieu est à Mont-de-Marsan depuis aujourd’hui. Suis allé ce soir au cinéma, avec Laurence et lui.

Lundi 18 février 2002

         Si j’ai quelque peu négligé ce journal depuis lundi dernier, c’est parce que la présence à Mont-de-Marsan de Matthieu ne m’a pas trop laissé le temps de m’y consacrer vraiment : je me suis souvent couché tard et j’étais fatigué ; il fallait que je donne le plus de temps possible à Matthieu, qui n’est pas souvent ici. Suis beaucoup sorti. Point culminant de cette semaine un peu particulière : samedi soir au Dix bis. Etaient présents : Matthieu, Laurence, Myriam, Julie et moi. Comme au bon vieux temps.

Jeudi 21 février 2002

         L’OPG est terminé. Enfin ! Je commençais à trouver tout cela bien long, et tellement inutile !

Vendredi 22 février 2002

         A peine l’OPG est-il terminé que déjà je reçois une lettre de l’ANPE m’annonçant d’autres tortures. En voici la copie :

Monsieur,

 

            Vous êtes bénéficiaire du RMI. Dans le cadre de l’accompagnement à la recherche d’emploi, la cellule RMI peut vous aider dans vos démarches.

            A cet effet, vous êtes invité à vous présenter le lundi 04 mars 2002 à 10h00 précises à l’ANPE, 33 bis avenue Henri Farbos – 40000 Mont-de-Marsan en vue de participer à une information sur une action d’aide à l’insertion des jeunes diplômés  bénéficiaires du RMI.

 

            Au cas où vous ne pourriez vous rendre à ce rendez-vous, merci de bien vouloir me retourner cette convocation avec le motif de votre empêchement.

 

            En cas de non réponse de votre part, la Commission Locale d’Insertion sera informée  de votre absence.

 

Le chargé de mission

 

SIGNATURE

Michèle Gonzalez

 

La lettre est datée du 21 février 2002. Je pense que je me rendrai à cette convocation. Ai-je vraiment le choix ?

         Ai croisé Aïcha, à la librairie Caractère, où les livres que j’avais commandés pour préparer le concours d’entrée à l’école d’aide soignant sont enfin arrivés.

 


Janvier

 


Journal - Jardin

 

Accueil